Décrochage scolaire ?

La notion de décrochage scolaire apparaît comme étant difficilement définissable de manière stricte au vu de la complexité de cette problématique.

Nous vous proposons quelques extraits de définition issues des nombreuses publications consultées :

  • " Un processus progressif de désintérêt pour l'école, fruit d'une accumulation de facteurs internes et externes au système scolaire " (Delcourt, 1989)

  • " ...le décrochage est un processus évolutif, progressif qui peut se préparer dès l'école primaire et serait l'aboutissement, entre autres, de la perte de sens des apprentissages, des difficultés liées à ceux-ci ou à la relation avec l'enseignant, mais aussi de difficultés plus personnelles et familiales " (Lambillote et Leclercq (1999), Bautier, M.C. Bloch et B. Gerde (2002) et Longhi (2003)).

  • " Le décrochage est la conséquence de la détérioration du lien entre le jeune, l'école et la société " (D. Favresse et D. Piette (2004)).

Concernant notre projet, cette notion de "décrochage scolaire" a dû être précisée plus particulièrement au niveau du troisième axe. Relativement à cet axe nous entendions par "décrocheurs" tout élève en obligation scolaire inscrit mais ayant au moins 30 demi-jours d'absences injustifiées.

Cependant, dans la réalité, nous avons rencontré des jeunes qui connaissaient ou qui ont connu une ou des périodes d'absentéisme important sans précision de durée.