2008 : scolarité

 

Projet Prévention générale 2008 : « Accro-décro »

 

Pour cette année 2008, les services d'Aide en milieu Ouvert de l'Arrondissement judiciaire de Neufchâteau ont souhaité travailler dans la lutte contre le décrochage scolaire.

Un certain nombre de feux sont passés au rouge en ce qui concerne la problématique de l'absentéisme scolaire à l'échelle de l'arrondissement.

En effet, avant de mettre en place ce projet, le Conseil d'Arrondissement de l'Aide à la Jeunesse de Neufchâteau a souhaité prendre le pouls auprès des acteurs de terrain afin d'évaluer les besoins en cette matière.

La commission "Prévention Générale" a donc organisé une série de tables rondes afin de recueillir la parole des acteurs de terrain et d'établir un diagnostic précis de la situation.

Nous avons donc rencontré dans un premier temps: les médiateurs scolaires, les équipes mobiles et le Service d'Accrochage Scolaire.

Dans un second temps, nous avons rencontré les équipes P.M.S. et dans un troisième temps les représentants des établissements scolaires (160 invités), tous réseaux confondus et tous niveaux confondus (fondamental, secondaire, spécial, formation en alternance,...).

Parallèlement à cette démarche du CAAJ, le Parquet a organisé une rencontre mêlant acteurs du monde scolaire et de l'Aide à la Jeunesse afin d'échanger sur les attentes de chacun en matière de décrochage.

 

Quelles conclusions avons-nous tirées de ces différentes rencontres?

1) Un travail de prévention doit être mené bien plus tôt dans les écoles. Une attention particulière devrait être accordée à l'enseignement fondamental.

2) Une des causes majeures du décrochage semble être le manque d'aptitude à la lecture. (cfr. Résultats de l'enquête Pisa).

3) La problématique du décrochage est fortement présente dans les classes de 2ème et 3ème professionnelle.

4) Le secteur scolaire et le secteur de l'Aide à la Jeunesse se connaissent mal (notamment en ce qui concerne les mesures liées à la lutte conte le décrochage scolaire).

5) Il est difficile de mettre en place des actions pour les jeunes en "grand" décrochage". Il est très difficile de les sensibiliser.

 

Partant de ces conclusions, nous avons décidé de réaliser notre plan en trois axes sous le nom de projet "Accro Décro".

Ce projet concernant le décrochage scolaire, initié par le CAAJ de Neufchâteau, a débuté en janvier 2008 et s'est terminé le 30 juin 2009.